Mars que doit faire l'apiculteur

Mars que doit faire l'apiculteur

  admin

 (0)    0

  Débuter en apicultureLa vie de la ruche  

Que se passe t'il dans la ruche?

C’est le mois où tout renaît, les jours rallongent, et même si les températures sont encore très fraiches, même si c’est la saison des giboulées, des gelées nocturnes... Ca sent quand même le printemps. Fin du mois vont naître les premières jeunes abeilles dont les œufs ont été pondus fin février et début mars. Les abeilles d’été commencent à prendre le relais dans toutes les tâches à effectuer dans la ruche. Les abeilles d’hiver, elles vont disparaitre petit à petit. Par ces températures agréables, on peut voir de grosses rentrées de pollen de noisetier et une activité de plus en plus grande au trou de vol.

La reine accroît considérablement sa ponte en ce mois de mars. Sa ponte est étroitement liée à deux facteurs importants : le nombre d’abeilles disponibles pour nourrir et chauffer le couvain et la disponibilité de nourriture. Si l’un de ces deux facteurs pose problème, la reine pondra peu voir pas du tout. Les colonies faibles avec peu d’abeilles, auront plus de mal à se développer, car la reine ne va pondre que des petites surfaces de couvain proportionnelles au nombre de nourrices. La faiblesse de ces colonies est souvent due à une reine âgée, à un hivernage raté dû à un apiculteur qui n’a pas pris soin d’hiverner une colonie forte ou enfin, à une maladie. Comme la nature, la ruche renaît vraiment en ce mois de mars! Mais la colonie vit toujours sur ses réserves, car en ce début de mois la nature n’est pas encore assez généreuse.

Il est important par contre que l’apiculteur porte un soin tout particulier à ces ruches faibles. Ces ruches sont particulièrement exposées au risque de pillage des ruches voisines qui elles sont fortes et dont les butineuses sont impatientes de ramener de la nourriture.

Que doit faire l'apiculteur?

Si l’activité augmente au trou de vol, il faut absolument agrandir le trou de vol. Si en janvier ou en février on a mis en place un pain de candi, on peut par une belle journée soulever le toit et l’isolation et voir ou en est la consommation de candi. Très souvent, la consommation du candi est proportionnelle à la force de la colonie. Une colonie qui a consommé peu de candi est le plus souvent une colonie faible ou malade, au contraire une colonie qui a consommé tout son pain de candi est le plus souvent une colonie en forme qui devrait se développer très vite.

Dans notre région, très souvent les températures de début mars ne permettent pas l’ouverture des ruches. Il faudra sans doute attendre la fin du mois ou le début du mois d’avril pour la visite de printemps. Le mois de mars est comme on l’a dit plus haut, le mois pendant lequel la reine accroit sa ponte, il y a donc beaucoup de couvain

Si dans un cas extrême, on voit qu’une colonie est très forte et risque de manquer de place jusqu'à la visite de printemps, il est possible d’agrandir en attendant soit en mettant une hausse, soit un élément de divisible. La hausse ou l’élément de divisible peut être passé à la flamme ou préchauffé une nuit près d’un radiateur juste avant la mise en place. Pour ne pas refroidir le couvain, agissez rapidement et placez une feuille de papier journal entre la hausse et le corps de ruche, elles rogneront la feuille de journal pour investir la hausse.

Fin du mois de mars, lorsque les températures nocturnes deviennent positives et lorsque les diurnes dépassent les 10-15°C, on peut penser à stimuler la ponte de la reine des ruches les moins fortes. Pour cela, comme on l’a dit dans le chapitre pillage, on leur donnera de petites doses (100-200ml) d’un sirop 50-50 tiède (30-40°C) et cela à deux jours d’intervalle.

A cette époque de l’année les abeilles ont besoin de beaucoup d’eau pour faire la bouillie larvaire. Mettez leur un abreuvoir à disposition au soleil de manière à ce que l’eau chauffe sous les rayons de soleil.

En résumé

  • Mettre une hausse sur les colonies très fortes si nécessaire.
  • Faire construire des cadres. Agrandir le trou de vol. Faire la visite de printemps si les températures sont supérieures à 20°C.
  • Enlever le candi et stimuler si nécessaire.
  • Mettre en place les abreuvoirs.

 (0)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha

Rechercher du Blog

Ventes flash