Matériel d'emballage: lequel choisir?

Matériel d'emballage: lequel choisir?

  admin

 (21)    (2)    0

  Les produits de la ruche

Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp

 

Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Après une saison pleine de travail et d’activité, des efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur, le miel est enfin récolté. Il est filtré et porté à maturation. Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser. Un miel mal emballé perd de sa qualité. D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp

L’importance de la qualité de l’emballage

Après une saison de travail et d’activité, le miel est enfin récolté grâce aux efforts fournis et par les abeilles et par l’apiculteur.

 Maintenant, l’apiculteur doit l’emballer, soit pour sa propre consommation soit pour le commercialiser

Pour que votre miel garde ses qualités et soit apprécié par vos consommateurs, il est important qu’il garde sa couleur, sa texture et surtout sa saveur.
  Un bel emballage avec une étiquette ne sert pas qu’à embellir ou à transporter le produit mais Il est le garant de la qualité du miel. Les apiculteurs hésitent souvent entre le plastique et le verre.
 D’où la nécessité de bien choisir son emballage : un emballage non seulement de qualité mais qui attire aussi la clientèle.

Le verre

Le verre est fabriqué principalement à partir du sable, ce matériau naturel qui ne contient aucun composé chimique et donne une image plus écologique de l’exploitation.

Le verre est conçu principalement à partir du sable. C’est un matériau naturel qui ne contient aucun composé chimique. En cohésion totale avec la nature et l’environnement, les pots en verre pour le miel sont totalement recyclables. C’est ce qui lui vaut d’être un emballage très sain. Certains diront même le plus sain.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp
Le verre est conçu principalement à partir du sable. C’est un matériau naturel qui ne contient aucun composé chimique. En cohésion totale avec la nature et l’environnement, les pots en verre pour le miel sont totalement recyclables. C’est ce qui lui vaut d’être un emballage très sain. Certains diront même le plus sain.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp

 En cohésion totale avec la nature et l’environnement, les pots en verre mettent effectivement le miel en valeur grâce à une transparence que le plastique n’a pas et sont totalement recyclables.
Si votre souci est de faire apparaitre la couleur et la texture de votre miel, il n’y a pas meilleur emballage que le verre.

Certains verres ne résistent pas aux longs trajets si l’expédition est encore longue , le verre reste un matériau fragile qui supporte mal les secousses et les chutes.

Il est impératif que le verre soit bien nettoyé avant le conditionnement du miel car des traces de poussières issues du démoulage peuvent encore y rester et contaminer le miel.

Pour le stockage des pots en verre, il faut penser à un espace plus grand que le plastique,  de même le coût du transport sera plus important pour le verre du fait de son poids.

Le plastique

Le miel est souvent recueilli, dès la récolte, dans des seaux en plastique.  Les pots en plastique sont pratiques et légers et leur utilisation doit respecter les normes en vigueur sur le plan alimentaire, et être ainsi dépourvu de Bisphénol A et de phtalates.

L’avantage du plastique est qu’il est incassable et réutilisable, ce qui en fait un matériel de référence pour le transport surtout lorsque  vous prévoyez de commercialiser votre miel et de l’expédier ou encore le stocker.
Le seul inconvénient à son usage est qu’il est un peu plus onéreux que le verre.

 Par contre, le plastique est un dérivé du pétrole, même si les pots de miel en plastique sont des produits alimentaires recyclables, il aura toujours du mal à se faire passer pour un produit naturel.

Les nouveaux moyens d’emballage

De nouvelles matières sont apparues  comme le carton, l’acier inoxydable ou le polyéthylène téreftalate et le papier d’aluminium qui sert à fermer hermétiquement les boites.

L' histoire de l’emballage du miel a évolué au cours des années, autrefois les clients s’approvisionnaient en seaux pouvant contenir jusqu’à 10 kg en prévision de l’hiver mais aujourd’hui, on achète le miel au détail. Les petits pots ont fait leur apparition dans les années 60 et se sont avérés plus performants au niveau sanitaire et plus pratiques au niveau de l’étanchéité.

Les pots à bec et les dosettes sont récents dans la gamme d'emballage.

Chez les sportifs, les compléments à base de miel connaissent  un succès croissant.

Le verre est conçu principalement à partir du sable. C’est un matériau naturel qui ne contient aucun composé chimique. En cohésion totale avec la nature et l’environnement, les pots en verre pour le miel sont totalement recyclables. C’est ce qui lui vaut d’être un emballage très sain. Certains diront même le plus sain.
Source La Bonne Cuisine : https://la-bonne-cuisine.fr/pot-verre-pot-plastique-quoi-emballer-miel/?utm_source=cpp

 (21)    (2)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha

Rechercher du Blog