Les astuces pour reconnaître un bon miel

Les astuces pour reconnaître un bon miel

  admin

 (22770)    (19)

  Les produits de la ruche

Voici les astuces pour reconnaitre le bon miel.

miel

Les Français utilisent 45 000 tonnes / an de miel ce qui en fait de gros consommateurs. Les nombreuses vertus médicinales du miel, riche en fructose,  en antioxydants et en nutriments, permettent cette consommation importante.  Le miel est riche en minéraux, vitamines et oligo-éléments, il a beaucoup d’effets positifs sur notre santé. C'est normal vu le plaisir qu’il apporte à nos plats et à nos pâtisseries. Comment reconnaitre un bon miel car tous les miels ne se valent pas. Certains miels vendus dans le commerce sont fabriqué  à partir de sucre cristallisé, de glucose , dilué avec un sirop ou encore de gélatine….  Le miel qui reste liquide longtemps à été chauffé et filtré pour l’empêcher de cristalliser mais le fait de le chauffer détruit tout les bienfaits du miel et crée des molécules cancérigènes(HMF).  Soyez en sûr, ce genre de produit n’est donc pas du miel malgré qu’il soit vendu avec une appellation trompeuse. 

La qualité du miel

La production Française ne couvre pas toute la quantité nécessaire mais seulement environ la moitié de la consommation qui est élaborée par nos apiculteurs. Une grosse partie est donc importée de divers pays notamment d'Asie.  Le risque de tomber sur des produits mélangés devient alors important. Ces produits frauduleux sont faits à partir de sirop de glucose ou bien de la gélatine ! 

Comment détecter le vrai du faux miel ? 

Voici comment distinguer le vrai du faux pour les consommateurs non experts.

 

La cristallisation : miel cristallisé et miel cru

Le miel cru finira toujours par cristalliser mais cela peut prendre plus ou moins de temps en fonction des fleurs qui on été butinées. Il faut compter de six mois à un an pour une cristallisation naturelle de manière homogène et compacte. Ce processus ne nuit en rien à la qualité du miel. 
Le miel frauduleux  ne cristallisera pas du tout ou uniquement par endroit(la cristallisation est partielle). Vous êtes alors à l’abri du faux miel si vous consommez du miel cristallisé

La densité

Souvent lors de la récolte, le miel est très liquide mais il se densifie rapidement. Ce phénomène le rend particulièrement difficile à transvaser d’un pot à un autre.
Le faux miel reste très liquide même au bout de plusieurs mois.

La dissolution dans l’eau

Pour savoir si vous avez acheté du miel naturel, la méthode est simple:versez une cuillère de miel dans un verre d’eau

- si le miel tombe dans le fond du verre et qu’il ne se mélange qu’après avoir bien mélangé, il s’agit bien de vrais miel.

- s’il se dissout rapidement, ce n’est pas du miel.

La couleur du miel 

Tous les miels n’ont pas la même couleur, parce que les fleurs butinées par les abeilles ont des couleurs différentes. Les fraudeurs imitent le miel en utilisant des colorants industriels qui tachent les textiles. Versez une goutte de miel sur un linge blanc puis rincez à l’eau froide. Le vrai miel ne laisse aucune trace alors que le faux miel laissera une tâche jaune ou brune.

La présence d’impuretés

La méthode est de voir s’il y a de petites impuretés dans le pot : si vous en trouvez, c’est du bon miel. En fait, ces impuretés proviennent du pollen, de la cire d’abeille et de la propolis. Un détail que vous ne trouverez pas dans les produits artificiels fabriqués à partir de sirop.

La réaction au chauffage

Le miel naturel va très rapidement caraméliser lors du chauffage. Le faux miel se transformera en mousse puis en caramel. Il se peut aussi qu’il ne se transforme pas du tout.

L’odeur et le goût

Le vrai miel a une odeur discrète de fleurs qui se dissipe au bout de quelques minutes. Le faux miel a goût persiste assez longtemps en bouche à cause de la présence de sucres et d’arômes ajoutés.

Le test du feu

Enduisez la tête d’une allumette de miel puis allumez-la avec une autre allumette. Si elle prend feu rapidement, pas de doute, il s’agit de vrai miel. Si au contraire, elle ne prend feu, il s’agit de faux miel. En effet, sa forte teneur en eau l’empêchera de prendre feu.

L'importance de l’étiquette

Les producteurs locaux sont à privilégier surtout si vous les connaissez. Sinon discutez avec eux pour connaitre leur méthode de production et prenez des renseignement.

L'étiquette doit indiquer 100 % de miel naturel ainsi que le lieu ou le pays de récolte 

- la DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) : pas plus de 2 ans depuis la mise en pot.

- l’origine du miel.

- la mention « Miel récolté et mis en pot par l’apiculteur ». 

 (22770)    (19)

Commentaires de Facebook