Débuter l'apiculture : Le guide complet pour un geste citoyen et eco-responsable

-

L’apiculteur élève des abeilles dans des ruches en vue de récolter du miel. L’apiculture relève d’un vrai savoir-faire : choisir et installer les ruches, acheter un essaim, nourrir les abeilles…  Avant de faire sa première récolte de miel, il est indispensable de se former à l’art de conduire un rucher.


1    La démarche écologique

2    quel type d'apiculture

3    L'équipement indispensable

4    Quelle ruche choisir

5    Le choix de l'emplacement

6    Conduire ses ruches

7    La réglementation en vigueur

-

-

-

-

La démarche écologique

Se lancer dans l’apiculture est une démarche forte pour la protection de la nature, les abeilles sont menacées par les pesticides, des maladies, des parasites…

La population est en diminution constante depuis ces dernières années et  décroit dangereusement.

C'est dans ce contexte que se former à l'apiculture devient un acte citoyen pour contribuer à la survie de cette espèce indispensable.

Albert Einstein disait déjà que si les abeilles venaient à disparaître, l’humanité disparaîtrait avec elles au bout de 2 ans. 

Le rôle des abeilles dans la nature est en effet primordial, grâce à elles, la pollinisation soit la survie des plantes en général et des cultures en particulier, est assurée.

Ce rôle pollinisateur est très apprécié dans tous les jardins : la présence d’abeilles favorise substantiellement la fructification des arbres fruitiers.

Installer des ruches dans son jardin n’est pas anodin et il est recommandé  d'informer les voisins et de respecter les règles pour éviter les problèmes. 

                           

Retour haut

-

-

-

-

- Quel type d'apiculture: une activité passionnante ou un métier?

Tout d'abord il convient de déterminer le type d'apiculture vous allez envisager afin de planifier l'investissement financier à engager

  • l'activité de loisir vous permettra de produire du miel pour votre consommation personnelle et éventuellement pour faire des cadeaux autour de soi.
  • une entreprise commerciale sera votre source de revenus mais nécessite un investissement important.

Dans le cas d’une activité de loisir, quelques ruches peuvent faire l’affaire(de 1 à 4). Cela vous permettra de vous familiariser avec les abeilles et éventuellement agrandir votre rucher

Conseil des pros: une seule ruche est risqué car en cas de perte, il faut tout recommencer ce qui est démoralisant.

Dans le cadre d'une activité professionnelle, vous allez devoir gérer un nombre important de ruche (plusieurs centaines) et ce métier ne s'improvise pas. Il est impératif de se former par des stages auprès de professionnels ou dans un rucher école.

Retour haut

-

-

-

-

- De quel matériel ai-je besoin pour débuter en apiculture ?

Le matériel de protection est la première chose à acquérir avant de commencer votre activité ainsi que les outils nécessaires à la manipulation d'une ruche.

L'équipement de protection

La combinaison intégrale est recommandée lorsque l'on débute avec les abeilles. Il est quand même plus rassurant d'être bien protégé face aux dards de nos amies les abeilles. Il est possible de s'équiper d'un blouson ou d'une vareuse avec un solide pantalon et des chaussures montantes. Une paire de gant en cuir complète la tenue pour travailler en toute sécurité.

Les outils de l'apiculteur

De bons outils permettrons de manipuler les cadres et les éléments de ruche sans blesser les abeilles.

  • un enfumoir afin de calmer les abeilles lors de l'ouverture de la ruche.
  • un lève cadre afin de décoller les cadre et de les sortir.
  • la brosse pour enlever les abeilles du cadre en douceur.
  • un support de cadre pour poser en toute sécurité les cadres en dehors de la ruche.

Notre article sur L'équipement essentiel de l'apiculteur

Retour haut

-

-

-

-

- Quelle ruche choisir?

Vous avez sauté le pas et vos abeilles vont arriver, il est temps de choisir la ruche qui va les accueillir. Notre recommandation est de se tourner vers le standard le plus courant en France: la Dadant 10 cadres. De plus, beaucoup d'essaims sont livrés en cadres dadant et il sera difficile de les installer dans un autre format. La ruche Dadant à fait ses preuves, elle est facile à conduire et vous trouverez beaucoup de conseils sur les blogs et forums.

Le toit protège la colonie et permet d'accéder aux abeilles.

Le couvre cadre empêche les abeilles de coller le toit et isole la ruche.


La hausse est le garde manger de la ruche que l'apiculteur récupère
Plusieurs hausses peuvent être empilées.

.
Le corps de ruche est la maison principale des abeilles, il peut contenir de 5 à 12 cadres
selon le type de ruche. C'est là que la reine pond ses oeufs et que les abeilles stockent leur nourriture.

.


Le fond de ruche ou plancher isole la colonie, c'est l'entrée de la ruche qu'elles vont pouvoir défendre.  L'apiculteur ajoute une porte pour les épauler.
Le fond peut être plus ou moins grillagé pour la ventilation.

Retrouvez dans la boutique le kit complet "starter", nous proposons la ruche Dadant 10 cadres avec sa hausse et la cire, l'équipement et les outils de base pour un prix tout doux.

Retour haut

-

-

-

-

- Installer ma ruche?

Ou installer ma ruche?

Que vous soyez à la campagne ou en ville, il est très simple  d'installer une ruche: un coin de jardin, dans un champ, une terrasse et même un toit feront l'affaire. Dans la mesure du possible disposez la ruche avec l'ouverture sud ou sud-est et si elle est à l'ombre l'après midi c'est parfait. Un support pour que la ruche ne pose pas au sol sera le bienvenu. 

L'emplacement idéal d'une ruche est facile d'accès (pour que vous puissiez vous occuper de vos ruches), bien drainé (pour que les abeilles ne soient pas mouillées), une source d'eau à proximité pour les abeilles, un soleil rasant et un vent minimal.

Attention, pour connaitre les distances de sécurité à respecter avec les habitations et les voies, il convient de vous rapprocher de votre mairie et de consulter le Code Rural s'appliquant à votre commune..

Quand installer ma ruche

La meilleure saison pour installer une ruche et ses abeilles est au printemps, c'est à cette période que la colonie va commencer à se développer. Si vous réservez un essaim chez un éleveur il vous sera livré en avril dans la plupart des cas. Mais les abeilles sont tributaires des conditions météorologiques et l'installation de la colonie peut varier d'une région à une autre. Le printemps est aussi la saison de l'essaimage, c'est un moyen de récupérer des abeilles à moindre coût avec une ruchette piège ou par les sites de référencement. Pour être certain d'avoir des abeilles avec des qualité sélectionnées la meilleure solution est de les acheter chez un éleveur reconnu.

Retour haut

-

-

-

-

- Comment m'occuper des abeilles tout au long de l'année ?

Recevez nos conseils mois par mois pour conduire vos ruches en vous abonnant à notre newsletter. En attendant d'avoir le plaisir de vous aider, voici une synthèse du travail pour chaque saison.

Au printemps

 C'est au printemps que vous allez pouvoir installer votre nouvelle ruche avec ses abeilles ! À la fin de l'hiver, lisez des ouvrages sur l'apiculture, achetez votre ruche et commencez à fréquenter les associations d'apiculteurs de votre région.

Lorsque la colonie arrive, nourrissez les abeilles si nécessaire à l'aide de sirop car elles auront consommé une partie de leurs réserves pendant l'hiver.  Une fois que que les fleurs éclosent pour leur fournir du nectar vous les laisserez travailler.

Agrandissez votre ruche en plaçant une hausses au dessus du corps lorsque les abeilles manquent de place pour éviter l'essaimage. Il est important de poser une grille à reine pour empêcher la reine de monter pondre dans la hausse. Les saisons étant souvent en avance n'hésitez pas à mettre les hausses très tôt pour ne pas rater la miellée.

  

En été

Pendant l'été, vos abeilles auront peu besoin de vous. Il vous suffit de les surveiller toutes les deux semaines.

Si il n'y a pas de miellée, continuez à nourrir vos abeilles. Vérifiez qu'il y a des sources d'eau près de vos ruches. Surveillez les infestations d'acariens Varroa. 

Récoltez les hausses lorsqu'elles sont pleines, de préférence lors d’un journée ensoleillée et procédez à l'extraction du miel.

   

 En automne

C'est maintenant le moment de s'assurer que vos abeilles sont prêtes pour l'hiver.

Vérifiez l'absence de maladies. Terminez tous les traitements contre les maladies et les parasites. Désinfectez les rayons malades.

Réunissez les ruches faibles aux ruches plus fortes, à condition qu'elles soient exemptes de maladies.

Réduisez l'entrée de la ruche, assurez vous qu'elle soit bien ventilée. Lestez le haut des ruches pour les empêcher de basculer sous l'effet du vent.

Commencez à nourrir les abeilles lorsque les plantes à fleurs et le nectar ne sont plus disponibles. 

   

 En hiver

Lorsque l'hiver arrive, surveillez fréquemment vos ruches pour détecter les dommages causés par le vent et vérifiez les ouvertures pour vous assurer qu'elles sont bien ventilées.

Assurez-vous que les abeilles ont de quoi se nourrir. Si elles n'ont plus de nourriture, placez du candi dans la ruche. 

Commandez de nouveaux équipements et de nouvelles abeilles.

Retour haut

-

-

-

-

- La législation

La déclaration des ruches est obligatoire pour tout le monde auprès de la DGAL et cette déclaration doit se faire du 1er septembre au 31 décembre en ligne ici ou avec un formulaire Cerfa (13995*04) qu'il faudra envoyer à l'adresse suivante: 

DGAL-Déclaration de ruches, 251 rue de Vaugirard, 75732 Paris cedex 15.

Vous pouvez télécharger le formulaire ici

Cette déclaration vous permettra de recevoir un un numéro MAPI qui sera à apposer un un panneau  devant votre rucher, de plus vérifiez auprès de votre assureur que les garanties couvrent vos ruches.

La position de votre rucher est soumis à des règles strictes. En général voici les dispositions mais dans chaque département les règles peuvent êtres différentes.

  1. Les ruches peuplées ne doivent pas être placées à moins de 20 mètres de la voie publique et des propriétés voisines.
  2. Dans le cas où les propriétés voisines sont des bois, des landes et des friches, cette distance est de 10 mètres au moins.
  3. Elle est de 100 mètres au moins si les propriétés voisines sont des établissements à caractère collectif et publique(hôpitaux, casernes, écoles, etc.).
  4. Conformément aux dispositions des deux derniers alinéas de l’article L 211-7 du Code Rural ne sont assujetties à aucune prescription de distance les ruches isolées des propriétés voisines ou des chemins publics par un mur, une palissade en planches jointes, une haie vive ou sèche sans discontinuité. Ces clôtures doivent avoir une hauteur de 2 mètres au-dessus du sol et s’étendre sur au moins 2 mètres de chaque côté de la (ou des) ruche(s)

Vous pouvez télécharger la liste des arrêtés préfectoraux  ici département par département.

Retour haut