Décembre, la colonie est calme : que doit faire l'apiculteur

Décembre, la colonie est calme : que doit faire l'apiculteur

  admin

 (134)    (2)

  La vie de la ruche

En décembre, la colonie est calme et tranquille, les abeilles ont déserté la planche d’envol.  Elles se regroupent en formant une grappe, de plus en plus serrée si la température descend. Elles vont ainsi conserver la chaleur et éviter les courants d’air. Les abeilles dépensent l’essentiel de leur énergie à se réchauffer en se relayant du centre de la grappe vers sa périphérie. Surtout ne pas ouvrir les ruches, L’apiculteur ne doit pas déranger les abeilles.

La reine a stoppé sa ponte et la population décline peu. L’activité de la colonie est au ralentit comme la nature. Dans le sud il peut rester du couvain, alors la température au sein de la ruche doit se maintenir vers 34°C. Sans couvain, les abeilles arrivent à survivre même si la température descend à 13°C au coeur de l’essaim.

Que faire au rucher?

  • la surveillance du rucher(dégager la neige des accès, débroussailler, élaguer)
  • mettre la porte d'entrée ou réduire l'entrée de la ruche
  • Certains prédateurs peuvent attaquer vos colonies comme les pics-verts. Cet oiseau attaque à coup de bec le bois des ruches pour entrer et manger du miel.
  • Contrôler l'état des ruches, toit, fissures et renforcer si besoin avec du matériel.
  • surveiller les réserves de nourriture : donner un pain de candi si besoin. Certaines colonies ont besoin de ce coup de pouce mais pas toutes, il faut le vérifier en pesant la ruche.
  • traiter les ruche à l'acide oxalique si besoin après avoir vérifié qu'il n'y a pas de couvain
  • fondre la cire pour mettre la cire dans des moules
  • vérifier l'humidité des ruches car les colonies sont hypersensibles à trop d'humidité.
  • Certains prédateurs peuvent attaquer vos colonies comme les pics-verts. Cet oiseau attaque à coup de bec le bois des ruches pour entrer et manger du miel.

Nettoyage du matériel

Chaque saison les ruches voient passer des milliers d'abeilles sur leurs cadres, la propolis et la saleté s'accumulent et il est impératif de nettoyer pour des raisons d'hygiène. Une spatule et une brosse métallique feront l'affaire pour gratter le maximum (un tournevis plat sera parfait pour la rainure du support de cadre). Avec un chalumeau vous allez ramollir ce que vous n'avez pas pu enlever pour le retirer plus facilement tout en désinfectant, la lessive de soude est aussi parfaite pour un bon nettoyage.

Vos outils méritent d'être nettoyés, le lève cadre, le support de cadre, la combinaison, et tout le petit outillage. Votre enfumoir doit être décalaminé et dégraissé au chalumeau et à l'huile de coude.

Peinture des ruches

C’est pendant les mois d’hiver que l’on va en profiter pour peindre les ruches qui sont exposées aux intempéries, à la chaleur de la colonie, aux attaques de prédateurs (teignes, blaireau, sangliers, fourmis…) Un petit coup de jeune ne sera pas de trop avec une peinture écologique ou une lasure ou encore à l'huile de lin.

Préparation des cadres

Profitez pour remettre en état vos cadres, changez les fils inox, nettoyez les, consolidez le bois en changeant les agrafes et commencez à les cirer. Une fois ce travail effectué vous pouvez stocker les cadres dans des corps de ruche à une température pas trop froide ce qui rend la cire cassante.

Montez et cirez quelques cadres neufs qui vous seront utiles au démarrage de saison prochaine, vous serez prêt au moment opportun.

Les futurs emplacements de rucher

Avec le temps qui file doucement, on peut se préparer à rechercher de nouveaux emplacements afin de récolter des miels spécifiques et avoir un éventail de miels complet.

Bref

C'est le moment idéal pour préparer la prochaine saison apicole et pour finir la paperasse comme le registre d'élevage, la déclaration de ruches.

Etablissez votre planning pour vos interventions chaque mois sur un calendrier afin de ne rien rater de votre saison apicole.

Surveiller le poids des ruches

***

Les plantes melifères en ce mois de décembre

  • La fausse roquette : Petite plante abondante dans les champs cultivés et les friches de la moitié du sud de la France, la fausse roquette figure parmi ces quelques espèces remarquables par leur floraison surtout hivernale.

 

  • Rose de Noël (Hellébore noire) : la Rose de Noël est une plante vivace persistante de la famille des Renonculacées. Originaire de l’Europe centrale, c’est une plante attrayante pour son beau feuillage, et sa floraison hivernale, qui pousse dans les recoins sombres et humides du jardin. Sa floraison s’étend de décembre à avril.

Astuce d'apiculteur : que faire s'il neige?

je vous dirai :   "ne rien faire"    mais il y a quand même quelques précautions à prendre.

Il est important de dégager l'entrée de la ruche pour que la ventilation naturelle puisse se faire afin de chasser l'humidité.

Il est judicieux de placer une planche devant la planche d'envol afin d'éviter, s'il fait soleil (avec la réverbération), que les abeilles soient attirées à l'extérieur. Un grand nombre d'entre elles seraient incapable de retourner dans la ruche et vont mourir de froid.




 (134)    (2)