Le pommier

Le pommier

  admin

 (969)    (5)

  Les plantes et les fleurs mellifères

LE POMMIER un arbre mélifère en début de saison

pommier

Potentiel nectar : 4/5
Potentiel pollen : 5/5

Nom latinMalus sylvestris, M. domestica.

Famille  : Rosacées

Origine  : Asie du Sud-Ouest

Époque de floraison :  au printemps avril et mai.

Couleur des fleurs  : blanc rosé
Type de plante : arbre fruitier
Type de végétation : vivace, résiste jusqu'à -30°C
Type de feuillage  : caduc
Rusticité  : rustique
Exposition  : soleil, mi-ombre, situation aérée et une humidité atmosphérique assez forte
Type de sol : Sain, profond, de préférence limoneux ou silico-argileux
Acidité du sol  : neutre
Humidité du sol  : frais
Utilisation : jardin fruitier
Plantation, rempotage : automne
Méthode de multiplication : le pommier doit être greffé pour bien fructifier
Maladies et ravageurs : la tavelure, l'oïdium, le chancre, le ver de la pomme (carpocapse), le puceron lanigère, les acariens, l'anthonome
Hauteur : de 4 à 5 m.

L'espèce compte plus de 20000 variétés différentes, généralement réparties en trois types : les pommes à cidre, les pommes de table et les pommes à cuire. Cette multitude de variétés anciennes a malheureusement fortement diminué, l'agriculture ayant sélectionné une petite poignée seulement de variétés rencontrant diverses attentes culturales ou esthétiques. Les pommiers offrent des floraisons abondantes et parfumées qui attirent les abeilles domestiques et sauvages (bourdons, osmies rousses, andrènes fauves, etc.)

Remarques : les variétés de pommiers ont besoin d'une pollinisation croisée pour fructifier. Si vous devez laisser votre ruche à proximité d'arbres fruitiers, préférez un verger abandonné où les arbres sont moins traités. Les pommiers attirent également les abeilles solitaires.



 (969)    (5)

Commentaires de Facebook