Diviser une ruche sans recherche de reine

Diviser une ruche sans recherche de reine

  admin

 (872)    (5)

  La vie de la ruche

La division d'un ruche populeuse sans recherche de reine

La période idéale se situe au début de la période d’essaimage ou lors d’une bonne miellée tout en gardant à l'esprit que les mâles sont indispensables pour féconder la future reine.

- Méthode 1

Préparez votre matériel avant d'intervenir

  • une ruchette 6 cadres
  • 6 cadres garnis de cire gaufré 
  • votre matériel individuel de protection
  • un enfumoir et lève cadre

Choisissez une ruche très populeuse avec de 6 à 8 cadres de couvain qui soit saine et de préférence traitée pour le varroa.

Déposez la ruchette à la place de la ruche mère après avoir décalé celle-ci.

ouvrez la ruche mère et choisissez 2 cadres de couvains avec des oeufs de moins de 3 jours puis deux cadres de nourriture dont un de pollen et du miel.

Complétez la ruchette avec 2 cadres de cire gaufrée

Laissez la ruchette à la place de la ruche mère, les butineuses vont revenir dans la ruchette pour renforcer la population

Complétez la ruche mère avec 4 cadres de cire gaufrée puis déplacez cette ruche de l'autre côté du rucher en la tournant de 90° 

vous pouvez aussi ajouter une planche devant l'entrée ou un branchage. Le but étant de désorienter les abeilles.

Après une semaine Vous allez pouvoir tourner doucement en quelques jours la ruche de 90° pour la remettre dans le bon sens.

Dans la ruchette si la reine est présente la colonie va grandir et se developper, si elle n'y est pas des cellules royales seront construites

Dans la ruche mère c'est la même chose si la reine est présente la colonie continue son travail sinon elle vont faire des cellules royales de sauveté sur le couvain restant.

Il est très important de nourrir pour stimuler la ruche mère ainsi que le nouvel essaim avec un sirop de sucre est concentré à 50 %  que vous allez distribuer à petites doses répétées tous les 2 jours.

Essayez de nourrir à la tombée de la nuit de préférence cela limitera les tentatives de pillage.

- méthode 2

Préparez votre matériel avant d'intervenir

  • une grille à reine
  • 8 cadres garnis de cire gaufré 
  • votre matériel individuel de protection
  • un enfumoir et lève cadre
  • un corps de ruche
  • une ruchette 6 cadres

Choisissez une colonie bien populeuse, ayant au moins 6 à 8 cadres de couvain, bien saine sans varroa ou maladies et posez un corps sur la ruche mère après avoir intercaler la grille à reine entre les deux.

 Remontez 2 à 3 cadres de couvain de tous les âges dans le corps supérieur après avoir secoué toutes les abeilles dans la partie du bas.

Le couvain operculé et naissant donnera des nourrices dans les jours suivants. Le couvain ouvert permettra aux abeilles d’élever des cellules royales naturelles.

Mais dans un premier temps, ce couvain ouvert attire les abeilles dans la partie supérieure.

N’oubliez pas de remonter un ou deux cadres de réserves miel-pollen. Complétez la partie du bas par les cadres de cire gaufrée ou bâtis suivant la saison.

Vérifiez 24 heures après cette manipulation qu'une partie des abeilles soit montée dans le couvain et ainsi vous disposez d’une colonie orpheline sans avoir à rechercher la reine.

Il reste à transvaser le tout dans une ruchette 6 cadres puis éloigner cette ruchette.

Cette méthode, tout en douceur, évite de déclencher l’agressivité des abeilles ou le pillage.

Seul inconvénient pour les ruchers éloignés : cette manipulation est étalée sur deux jours.

N’oubliez pas de nourrir au sirop concentré à 50 % pour stimuler la ruche mère ainsi que le nouvel essaim que vous allez distribuer à petites doses répétées tous les 2 jours.

Ce nourrissement va favoriser le développement de la colonie  et aidera à surmonter le stress des manipulations.

Nourrissez de préférence à la tombée de la nuit pour éviter le pillage.

 (872)    (5)

Commentaires de Facebook