Comment ouvrir et inspecter une ruche ?

Comment ouvrir et inspecter une ruche ?

  admin

 (11)    (1)    0

  Débuter en apiculture

Inspecter régulièrement vos ruches est important et même essentiel en apiculture afin de vérifier l'état sanitaire de la ruche, la présence de couvain et l'état des réserves.

Couvrir une ruche n'est pas difficile mais demande de la méthode et au fur à mesure des visites vous prendrez confiance en vous et le contact avec les abeilles deviendra facile et les bons gestes seront naturels.

La procédure de visite d'une ruche est toujours la même et sauf élevage de reines ou division on recherche toujours les mêmes choses.


Comment se préparer pour l'inspection des ruches ?

À quelle fréquence peut on visiter les ruches ?

Nous conseillons d'inspecter les ruches tous les dix à quinze jours au printemps et en été afin de vérifier la présence de couvain, enlever les cellules d'essaimage et de vérifier les provisions. Ouvrir et inspecter votre ruche trop souvent perturbe beaucoup le ruche qui va mettre un certain temps à se remettre du chamboulement. Lorsqu'on débute, il faut trouver la bonne cadence et le bon rythme de visite au rucher.

Dans quelles conditions  inspecter les ruches ?

Une visite au rucher ne s'improvise pas, les conditions météo doivent être propices, le temps clair ou ensoleillé. Un visite est à proscrire si le temps est orageux et venteux car les abeilles seront énervées et agressives et votre visite va tourner au règlement de compte.

L'équipement et le matériel nécessaire

Vous êtes prêt à vous lancer alors enfilez votre vêtement de protection pour éviter les piqûres : une vareuse avec voile, une combinaison, un blouson mais n'oubliez pas vos  gants pour une protection maximum. les outils d'intervention comme lève-cadre, brosse à abeille, pince, vont alors rentrer en jeu après avoir allumé son enfumoir pour calmer les abeilles grâce à sa fumée froide. N'oubliez pas de maintenir allumé votre enfumoir, en effet le rallumer en pleine visite est compliqué.

Observer sa ruche

Avant tout l'apiculteur doit observer la planche d'envol ce qui est le plus simple pour évaluer la puissance de la colonie, si beaucoup d'abeilles rentrent et sortent on aura affaire à une colonie forte. Cette donnée est importante pour la suite de la visite. Si la ruche est inactive avec des abeille sur la planche d'envol il est possible qu'elle se prépare à essaimer. Les abeille qui arrivent avec du pollen sont le signe de couvain présent dans la ruche  au contraire l'absence de couvain peut être la signe d'une ruche orpheline.

Enfin la propreté de la planche d'envol est importante et détermine son état de santé, des déjections jaunes et brunes sont symptomatiques de la nosémose.


Enfumer sa ruche

Comment enfumer la ruche ?

Pour avertir la colonie il est important d'envoyer quelques bouffées de fumée à l'entrée de la ruche pour avertir les gardiennes de votre venue puis enlever le toit et décoller doucement le couvre cadre en projetant de la fumée dessous. Vous pouvez aussi enfumer par le trou nourrisseur avec de décoller celui-ci. Vos abeilles vont se calmer et le vrombissement perdre de l'intensité.

Pour quelle raison enfumer la ruche ?

Le rôle de la fumée est de faire croire aux abeilles qu'il y a un incendie, elles vont alors se jeter dans les alvéoles pour se gorger de miel dans le cas ou elles devraient partir, la fumée bloque aussi la transmission des phéromones pour éviter qu'elles se transmettent le stress de l'ouverture de la ruche. Alors que ces dames sont en train de se préparer, l'apiculteur peut ouvrir et visiter la ruche sans se faire attaquer même si dans sa tenue de protection il ne risque quasiment rien. Dès que les abeilles remontent sur la tête des cadres il faut ajouter de la fumée.


Il est temps d'ouvrir la ruche

Retirer le toit

Le toit se retire doucement sans secouer la ruche puis posez-le à l'envers sur le sol.  Enfumez comme décrit ci-dessus et attendez quelques minutes que les abeilles se calment.

Retirer le couvre-cadres

Avec votre lève cadre vous allez faire levier pour retirer le couvre cadre s'il est en bois, si c'est un couvre cadre isolant décollez le simplement. C'est la cire et la propolis qui collent le couvre cadre. Déposez le couvre cadre dans le toit en vérifiant bien que la reine n'y est pas et sans écraser les abeilles

Enlever les hausses

Si vous aviez posé une hausse sur votre ruche  soulevez-la à l'aide du lève-cadre et placez-la délicatement sur le toit au sol.

Retirer 1er cadre: le cadre de rive

Placez un support de cadre sur un côté de la ruche et amenez le toit dessous. Pour retirer le cadre placez le lève cadre entre le bord de la ruche et sous le tête de cadre puis avec un mouvement de levier décollez-le afin de le saisir avec la pince ou à la main. Le premier cadre doit être relevé avec précaution en le glissant de haut en bas en évitant qu'il ne frotte sur les bords de la ruche et n'écrase des abeilles. Tenez fermement le cadre de préférence à deux mains pour éviter qu'il ne chute au sol.

Inspecter vos cadres

A chaque cadre enlevé essayez de trouver la reine, elle est reconnaissable avec son abdomen plus long et elle se faufile avec rapidité sur la cire et passe rapidement d'un côté à l'autre toujours entourée de sa cour d'ouvrières autour d'elle.

Vérifiez la présence de couvain qui sera généralement au centre du cadre avec du miel en partie haute et du pollen sur le pourtour. Le couvain doit être compact sans trous, bien serré, dans le cas d'un couvain qui a été pondu de façon irrégulière cela montre que la reine est vielle et sur le point d'être remplacée. Il faudra bien surveiller cette ruche.

Si beaucoup de couvain est ouvert vérifiez la présence d'oeufs (petit bâtonnet blanc ou larve) qui vous indiquera la présence de sa majesté sinon surveiller cette ruche.

La présence de cellule de reine sur le pourtours du cadre indique la volonté des abeilles d'essaimer si la cellule royale est située au centre du cadre il y a des chances que ce soit pour un remérage.(changement de reine)

Vérifiez l'état général de la ruche ainsi que le fond pour trouver la présence de nuisibles comme fausse teigne, loque, scarabés ou lézards

Si c'est la première visite (visite de printemps) remplacez 2 ou 3 cadre de vielle cire par des cadres fraichement cirés.

Fermer sa ruche

Replacer les cadres

Veillez à replacer les cadres dans l'ordre ou vous les avez enlevés afin de ne pas perturber l'organisation des abeilles. Glisser lentement et avec douceur le cadre dans la ruche après avoir enfumé pour éloigner les abeilles afin de ne pas les écraser.

Lors de la visite on enlève un ou deux cadres que l'on place sur le support puis on décale chaque cadre que l'on vérifie dans les emplacements vides. A la fin de la visite remettre les cadres dans l'ordre initial puis glisser les cadres qui sont sur le support.

Replacer le couvre-cadres

Le couvre-cadres se replace en le glissant lentement  à partir du fond de la ruche vers l'avant afin d'éviter d'écraser vos protégées.  Bien enfumer lors de cette opération pour éloigner les abeilles.

Replacer le toit

Replacez le toit sans forcer pour éviter de secouer la ruche. Une bonne technique est de laisser un carnet ou une pochette plastique entre le toit et le couvre cadre afin de noter vos observations ce qui vous permettra de suivre l'évolution de la colonie sans rien oublier.

Votre visite prend fin

Couchez l'enfumoir pour qu'il s'éteigne puis rangez vos outils.

 (11)    (1)    0

Votre commentaire a été envoyé avec succès. Merci d'avoir commenté!
Laissez un commentaire
Captcha

Rechercher du Blog

Ventes flash